A L'OMBRE DU FIGUIER

Lieu de discussion sur le don de gamètes,don d'ovocytes, d'ovules, don de sperme, don d'embryons
 
PortailAccueilS'enregistrerConnexionFAQ

Partagez | 
 

 Pomme sous Chirac

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
vane-du-44
Les petites pommes.
Les petites pommes.


Féminin
Gémeaux Buffle
Nombre de messages : 1707
Age : 31
Date d'inscription : 04/02/2012

MessageSujet: Re: Pomme sous Chirac   Mer 3 Sep 2014 - 18:30

Le fait que tes parents en ai souffert t'as fait souffrir, d'où l'intérêt, à mon avis, de ne rien cacher à ce niveau là à nos enfants.
De toutes façons, les secrets de famille (à tous niveaux), éclatent toujours à un moment ou à un autre et ça peut se révéler être dramatique.
En tous cas, merci pour ton témoignage.

Néanmoins je ne comprends pas bien pourquoi tu parles de "mascarade". Si les choses sont dites en tous cas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pomme sous Chirac   Mer 3 Sep 2014 - 19:00

Je suis tout à fait d'accord avec toi.
Je parle de "mascarade" parce que pour mon cas personnel mes parents n'ont jamais eu l'intention de nous le dire, et c'est complètement idiot selon moi, et du coup cela s'est su parce qu'on les a forcés à nous le dire. Du coup ça s'est forcément mal passé, sur le ton des règlements de comptes, alors que si ils nous l'avaient dit dès l'enfance ça aurait été une donnée parmi tant d'autres, il n'y aurait pas eu tout ce remue ménage, ça n'aurait pas fait de vagues. Et depuis on n'en parle plus. Et pour le reste de la famille, les oncles, tantes, grands parents, certains sont morts en pensant qu'on était les enfants de mon père, c'est c*n, non ? D'autres l'ont su parce que mon père s'est senti par la suite coincé et contraint de leur annoncer, mais à contre coeur. D'ailleurs, ça ne change rien du tout aux relations familiales, tout le monde s'en fout ! Donc oui c'est une mascarade, un complot, pour quel bénéfice finalement ? Ben aucun ! Du coup actuellement je ne sais même pas qui est au courant et qui ne l'est pas. Et je m'en fous ça m'est égal, lorsque je parle famille et hérédité c'est tout simplement que je dis que du coup, il y a 50% de moi qui est un gros point d'interrogation. Et je m'amuse à deviner selon mes traits et ceux de ma soeur, ce qui tient de notre géniteur, et ce qui tient de notre mère... et c'est pas facile !!! (on pourrait même parier, mais sans jamais savoir qui a gagné!)
Revenir en haut Aller en bas
Kamen
Les petites pommes.
Les petites pommes.


Féminin
Gémeaux Cochon
Nombre de messages : 150
Age : 33
Date d'inscription : 05/02/2014

MessageSujet: Re: Pomme sous Chirac   Mer 3 Sep 2014 - 22:46

Merci pour ton témoignage Tricelle, c'est très intéressant de connaître le point de vue d'une personne issue du don

En revanche, je n'ai pas bien compris en quoi ta soeur et toi êtes de fausses jumelles, sauf si vous êtes bien issues du même géniteur ? Mais dans ce cas pourquoi dire que vous ne vous ressemblez pas du tout et que c'est donc flagrant que vous n'êtes pas les filles biologiques de votre père ? Ou alors il y a deux géniteurs différents et la même mère ?
Revenir en haut Aller en bas
tchiquiboum
Les petites châtaignes.
Les petites châtaignes.


Féminin
Bélier Serpent
Nombre de messages : 1455
Age : 39
Date d'inscription : 18/02/2014

MessageSujet: Re: Pomme sous Chirac   Mer 3 Sep 2014 - 23:07

Salut Tricelie!
Merci pour tes réponses!
Je suis à 200% d'accord avec toi, Vane, Lauloowhh et bien d'autres! Je crois que la relation PARENT(S)- ENFANT(S) doit se construire sur une confiance mutuelle et que celle-ci ne peut se faire sans information concrète sur la conception lorsque celle-ci est rendue possible grâce à un don de gamètes.
Je crois qu'il faut en effet qu'on vive notre stérilité le plus sereinement et légèrement possible afin que nos enfants n'en souffrent pas. Avec mon ami on a l'intention de tout dire dès la grossesse puis la naissance, etc. On a "travaillé" là-dessus et maintenant on se sent prêts, au clair et super zen à ce sujet. Là où c'est compliqué c'est pour l'accès aux infos concernant la donneuse car comme bcp de personnes présentes sous le figuier nous nous tournons vers l'Espagne pour espérer concevoir un bébé. Comme tu le sais sûrement la loi va probablement changer en France d'ici quelques temps mais quid de l'Espagne ou de la république tchèque ou de la Grèce????
Je comprends que ça puisse être angoissant de ne pas savoir exactement d'où on vient mais que peut-on faire??
À bientôt!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pomme sous Chirac   Mer 3 Sep 2014 - 23:08

Kamen, oui nous avons la même mère (enfin... à moins qu'elle nous ai menti aussi là dessus hein mais bon si on va par là ...!!)
Les vraies jumelles "monozygotes" ce sont 2 bébés qui ont les mêmes cellules. Un ovule est fécondé par un spermatozoïde, et la cellule œuf qui en découle se sépare en deux, formant ainsi deux embryons qui ont le même patrimoine génétique. Les vraies jumelles passent la grossesse dans la même poche, et le même utérus bien sûr. Ce sont "des doubles", du même sexe.

Alors que les fausses jumelles "dizygotes" comme ma soeur et moi, ne se ressemblent que comme 2 simples soeurs. Nous étions 2 ovules fécondés par 2 spermatozoïdes différents. On était pas dans la même "poche". On aurait pu aussi être un garçon et une fille. On n'a pas le même patrimoine génétique, pas plus que 2 frères et soeurs.

Alors effectivement tu poses des bonnes questions : comment ça se fait qu'on ne se ressemble absolument pas ? est-ce que c'est possible que ma soeur et moi soyons issues de 2 donneurs différents ?
Ma mère aussi s'était posée cette question (c'est pour dire à quel point on est différentes, si même notre mère avait un doute!) elle avait donc téléphoné au CECOS qui lui avait assuré que nous étions bien du même donneur : "ben voyons Madame, quand même quelle question!!" ...
mais, malgré cette réponse, je n'ai absolument pas confiance en le CECOS étant donné le flou total et le manque de contrôle autour des dons.
Est-ce qu'ils auraient voulu jouer aux petits chimistes et faire des mélanges improbables pour voir si ça fonctionne ? Moi je pense que oui pourquoi pas. De toute façon ils sont les seuls à savoir, puisque nous n'avons pas accès aux données du donneur.
J'ai pensé aussi faire un test ADN, mais en France c'est interdit, et j'aurais du mal à suggérer cela à ma soeur. Mais quand même j'aimerais savoir !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pomme sous Chirac   Mer 3 Sep 2014 - 23:24

"Que peut-on faire " ?
Je te demande alors "comment ont-ils fait à l'étranger" ? Qu'est-ce qui s'est passé là bas, et que tu estimes impossible de faire en France ?
A l'étranger ils ont fait entendre leur voix, ils ont donné leur avis, ils ont manifesté, etc...
mais le problème en France c'est que comme le dit si bien Arthur Kermalvezen http://www.aufeminin.com/video-maman-bebe/pere-biologique-pere-inconnu-arthur-kermalvezen-n59375.html on nous méprise. On nous considère comme des jeunes adultes malades . Parfois on s'amuse à dire que nous sommes de jeunes adultes "dérangés psychologiquement".
Des insultes hallucinantes !!! On nous prend de haut. Tout ces médecins, et législateurs estiment savoir "mieux que nous" . Ils ont le "pouvoir", ils ont "la connaissance", (c'est bien connu que porter une blouse blanche rend les gens intelligents ^^ !!) alors ils pensent pouvoir décider de tout à notre place et parler en notre nom.
Mais non ! Nous ne sommes pas des tarés, merci ! Alors certes, pour l'instant nous sommes peut être peu nombreux à ouvrir nos bouches.
Mais pour combien de temps encore ? Nous demandons juste de l'honnêteté, de la sincérité, des réponses simples à des questions simples en fait.

C'est bizarre, j'ai l'impression de faire un bond dans le temps et de revenir à l'époque où on considérait que les enfants n'avaient pas d'âme, qu'ils ne ressentaient pas la douleur, que c'était des simples "sous humains".
Revenir en haut Aller en bas
tchiquiboum
Les petites châtaignes.
Les petites châtaignes.


Féminin
Bélier Serpent
Nombre de messages : 1455
Age : 39
Date d'inscription : 18/02/2014

MessageSujet: Re: Pomme sous Chirac   Jeu 4 Sep 2014 - 8:24

Euh... Non les choses bougent en France... Un peu... Le débat existe... Pas en Espagne. Pas pour le moment en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
tchiquiboum
Les petites châtaignes.
Les petites châtaignes.


Féminin
Bélier Serpent
Nombre de messages : 1455
Age : 39
Date d'inscription : 18/02/2014

MessageSujet: Re: Pomme sous Chirac   Jeu 4 Sep 2014 - 9:07

Ce que je veux dire c'est que pour l'instant les dons restent strictement anonymes en Espagne aussi (sauf en cas de problème de santé majeur chez l'enfant. ) Je ne sais pas ce qu'il en est en RT et en Grèce.
Je ne sais pas si des lois européennes sur la levée de l'anonymat sont envisageables ou pas. Bonne journée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pomme sous Chirac   Jeu 4 Sep 2014 - 18:01

tchiquiboum a écrit:

Je ne sais pas si des lois européennes sur la levée de l'anonymat sont envisageables ou pas.

Bonjour !

Alors regarde ce qu'il en est :

LE DROIT ISSU DES TRAITÉS INTERNATIONAUX RATIFIÉS PAR LA FRANCE

LA CONVENTION EUROPÉENNE DE SAUVEGARDE DES DROITS DE L’HOMME ET DES LIBERTÉS FONDAMENTALES (CESDHLF)

La France a ratifié la CESDHLF en 1974 et a pris, de ce fait, l’engagement de respecter les droits qu’elle contient

Article 8 de la CESDHLF:

« 1. Toute personne a droit au respect de sa vie privée et familiale de son domicile et de sa correspondance.

2. Il ne peut y avoir ingérence d’une autorité publique dans l’exercice de ce droit que pour autant que cette ingérence est prévue par la loi et qu’elle constitue une mesure qui, dans une société démocratique, est nécessaire à la sécurité nationale, à la sûreté publique, au bien-être économique du pays, à la défense de l’ordre et à la prévention des infractions pénales, à la protection de la santé ou de la morale, ou à la protection des droits et libertés d’autrui. »

La Cour européenne des droits de l’homme (située à Strasbourg) a jugé à de multiples reprises que:

- l’article 8 protège le droit à l’épanouissement, auxquels « contribuent l’établissement des détails de son identité d’être humain et l’intérêt vital,protégé par la Convention, à obtenir des informations nécessaires à la découverte de la vérité concernant un aspect important de son identité personnelle, par exemple l’identité de ses géniteurs« (Arrêt Mikulić c. Croatie, no 53176/99, §§ 54 et 64, CEDH 2002-I)

- « le droit de connaître son ascendance se trouve dans le champ d’application de la notion de « vie privée », qui englobe des aspects importants de l’identité personnelle dont l’identité des géniteurs fait partie » (Odièvre c. France [GC], n°42326/98, §29, n°531776/99, §53, et Jäggi c. Suisse, n°58757/00, §25, CEDH 2006-X) (…) , CEDH 2011 Pascaud c. France…).



2.2. LA CONVENTION INTERNATIONALE DES DROITS DE L’ENFANT (CIDE)

La France a ratifié la CIDE en 1990 et a pris, de ce fait, l’engagement de respecter les droits qu’elle contient.

Article 7-1 de la CIDE:

« L’enfant est enregistré aussitôt sa naissance et a dès celle-ci le droit à un nom, le droit d’acquérir une nationalité et, dans la mesure du possible, le droit de connaître ses parents et d’être élevé par eux »

Dominique VERSINI, ex-défenseure des droits de l’enfant au Comité des droits de l’enfant des Nations Unies a précisé dans son rapport de 2008 que le terme de « parents » dans cet article pouvait s’entendre au sens de parents biologiques :

« En France, les naissances issues d’une procréation médicalement assistée avec tiers donneur concernent 1 000 à 1 500 naissances par an. Concernant le principe de l’anonymat dans les procréations médicalement assistées avec tiers donneur (interdiction totale de révéler l’identité du donneur), s’il tend à préserver les relations entre le couple receveur et l’enfant à naître, peut sembler contestable au titre du droit de l’enfant à connaître ses origines dans la mesure du possible (article 7 de la Convention). De nombreux pays européens ne connaissent pas cet anonymat.

Il apparaît en conséquence à la Défenseure des enfants que certains aménagements pourraient être envisagés pour concilier l’équilibre entre accès de l’enfant à ses origines personnelles et maintien de l’interdiction d’une action en établissement de filiation ou à fin d’aliments à l’encontre du donneur ».

Sa recommandation :

« Concilier dans le cadre des procréations médicalement assistées, l’équilibre entre accès de l’enfant à ses origines personnelles et maintien de l’interdiction d’une action en établissement de filiation ou à fin d’aliments à l’encontre du donneur ».

Revenir en haut Aller en bas
lauloowhh
Les petites châtaignes.
Les petites châtaignes.


Féminin
Lion Coq
Nombre de messages : 729
Age : 35
Date d'inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Pomme sous Chirac   Jeu 4 Sep 2014 - 19:52

ça revient à ce que Tchiquiboum disait.

En france, le débat existe, avec des "recommandations" mais pour le moment aucun aboutissement.

Ou j'ai mal compris?!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pomme sous Chirac   Ven 5 Sep 2014 - 2:06

... bon moi j'y connais pas grand chose finalement mais je me demande du coup ce qui vous motive à aller en espagne si c'est aussi anonyme ?

En fait pour moi le plus "important" dans les dons c'est la question de l'anonymat du donneur, mais pour vous il y a sûrement d'autres critères que j'aimerais que vous m'expliquiez .
Revenir en haut Aller en bas
isabelle17
Les petites châtaignes.
Les petites châtaignes.


Féminin
Balance Buffle
Nombre de messages : 1428
Age : 43
Date d'inscription : 26/04/2013

MessageSujet: Re: Pomme sous Chirac   Ven 5 Sep 2014 - 7:23

En fait si tu utilise le sperme de la banque du Danemark tu as le choix entre anonyme ou open id (et tu connaît tout) mais c'est très encadré ....
Revenir en haut Aller en bas
vane-du-44
Les petites pommes.
Les petites pommes.


Féminin
Gémeaux Buffle
Nombre de messages : 1707
Age : 31
Date d'inscription : 04/02/2012

MessageSujet: Re: Pomme sous Chirac   Ven 5 Sep 2014 - 8:35

Sans vouloir m'avancer,je crois que ce qui motive les filles à partir à l'étranger ce sont les délais d'attente (qui sont bien plus courts) et aussi l'âge de prise en charge dépassé en france.
Revenir en haut Aller en bas
lauloowhh
Les petites châtaignes.
Les petites châtaignes.


Féminin
Lion Coq
Nombre de messages : 729
Age : 35
Date d'inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Pomme sous Chirac   Ven 5 Sep 2014 - 8:40

Ah mais c'est très simple Tricelie, ce qui nous pousse vers l'étranger sont en premier lieu, les délais.
Selon les cliniques, c'est entre 0 attente et 4/5 mois max, pour l'étranger. Alors qu'en France, on doit patienter entre 1 an (dans le meilleur des cas) et 3 (voir 5 ans pour certaines). Selon si les centres, sont plus ou moins en pénurie, si on apporte une donneuse qui nous parraine (et raccourci nos délais), et notre phénotype, plus ou moins facile à trouver. Il y a sous le figuier, une antillaise, à qui son CECOS, à clairement dit qu'il n'avait pas d'antillaise dans leur donneuse.

De plus certaine, n'ont pas accès à la France, les célibataires, les plus de 43 ans, et les homos. Elles n'ont pas le choix, c'est direct l'étranger.
Je ne connaissais pas le Danemark, mais il y a aussi la Belgique qui est un peu atypique et autorise les dons directs. Mais là, c'est à a toi de venir avec ta donneuse. La question c'est posé, car ma meilleure amie était prête à donner, mais nous sommes vite tombée d'accord, qu'avoir un enfant génétiquement d'elle, serait trop bizarre.

Après c'est selon ses moyens, sa patience et ses finances. C'est pourquoi, sous le figuier tu verras plein de choix différent.
Revenir en haut Aller en bas
tchiquiboum
Les petites châtaignes.
Les petites châtaignes.


Féminin
Bélier Serpent
Nombre de messages : 1455
Age : 39
Date d'inscription : 18/02/2014

MessageSujet: Re: Pomme sous Chirac   Ven 5 Sep 2014 - 9:42

Bonjour,
Je voudrais compléter ce que vient de dire Lauloowhh.
En France le taux de reussite moyen est de 30% avec les délais d'attente que tu connais.
En Espagne le taux de reussite est double puisqu'il est de 61%.
Les femmes stériles en attente de don d'ovocytes choisissent ce moyen de fonder une famille, moyen proposé de façon légale et encadré, car c'est un moyen unique et Ô combien précieux de porter un enfant et de le mettre au monde. De l'élever et de l"aimer dès le premier jour de sa vie, que dis-je!, dès le jour de sa conception!!
Les femmes dans cette situation doivent de leur côté faire le deuil de leur enfant génétique et crois-moi se posent bcp de questions sur les retombées psychologiques possibles chez leur future progéniture.
J'espère que ce que j'écris est clair...
Bonne journée!
Revenir en haut Aller en bas
lauloowhh
Les petites châtaignes.
Les petites châtaignes.


Féminin
Lion Coq
Nombre de messages : 729
Age : 35
Date d'inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Pomme sous Chirac   Ven 5 Sep 2014 - 10:37

Exact, j'avais oublié ce détail dans mon empressement, les taux de réussite.

D'un point de vue affectif, on sent bien toute ta colère, et elle est légitime. Mais il faut aussi que tu te mette à la place de tes parents, qui ont du souffrir, tout autant de cette situation, avec toute la culpabilité qui va avec.
Certains vivent bien leur stérilité (c'est mon cas), et d'autres doivent faire le deuil, comme le dis Tchiquiboum, de la transmission de leur gènes, de la culpabilité qu'elle (ou il) peut avoir par rapport à son conjoint, etc. Les enfants issus des dons de gamètes naissent grâce à un combat et un acharnement, que n'ont pas à fournir les parents de bébé-couette.
Vos parents vous ont aimé, espéré et imaginé encore plus que les autres, car ils ont du en passer par beaucoup d'attente et de frustration. Et tu es de la 1ère génération FIV, c'est plus facile pour nous (qui avons des enfants jeunes ou en attente de don), car ça commence à rentrer dans les moeurs, on en parle plus facilement dans les médias, etc. Je pense, sans certitude, qu'à l'époque de tes parents, c'était plus tabou.

Nous ne cachons rien à notre fille, elle sait que je n'ai pas de graine à bébé, et qu'il faut m'en donner, mais elle est encore trop petite pour tout comprendre. J'espère que le fait de l'avoir toujours su, d'en parler devant elle comme de sa couleur de cheveux, lui permettra de mieux vivre ce geste d'amour sans lequel elle ne serait pas là aujourd'hui. Parce que nous sommes 3 à lui avoir donné la vie. Et celle qu'elle ne connaitra jamais, est comme une bonne fée, elle est "magique"
Revenir en haut Aller en bas
vane-du-44
Les petites pommes.
Les petites pommes.


Féminin
Gémeaux Buffle
Nombre de messages : 1707
Age : 31
Date d'inscription : 04/02/2012

MessageSujet: Re: Pomme sous Chirac   Ven 5 Sep 2014 - 11:42

C'est beau ce que tu dis lauloowhh!!
Revenir en haut Aller en bas
tchiquiboum
Les petites châtaignes.
Les petites châtaignes.


Féminin
Bélier Serpent
Nombre de messages : 1455
Age : 39
Date d'inscription : 18/02/2014

MessageSujet: Re: Pomme sous Chirac   Ven 5 Sep 2014 - 12:26

Ouais, c'est beau Lauloowhh....
Et tellement vrai.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pomme sous Chirac   Ven 5 Sep 2014 - 15:38

Bien sûr je ne peux parler que de mon histoire, de mon ressenti et cela n'engage que moi. Faudrait demander aux autres leur avis
Pour être honnête, ma mère a toujours rabaissé mon père même peut être involontairement. Lui il avait du mal à trouver sa place (je rappelle que lui était le seul stérile) et quand il essayait de faire preuve d'autorité avec nous, ou même quand il faisait des blagues pourries (mais drôles!) il se prenait toujours des réflexions cinglantes, devant nous. Ca me faisait mal au coeur pour lui. Un jour il est même parti pleurer en plein dîner. Ma mère s'est toujours comporté comme si elle était notre seul parent.
Concrètement, ils s'aimaient pas, ils ne se supportent toujours pas et elle le méprise toujours largement. Bref c'est leur histoire ça les regarde.
Moi quand j'étais petite je voyais mon père tellement malheureux que j'espérais qu'il ait une double vie avec une autre femme avec qui il était heureux. Je ne comprends pas pourquoi ils se sont autant obstinés à avoir des enfants, est-ce que mon père voulait vraiment tout ça ? Je ne pense pas qu'il savait dans quel m*rde il s'engageait.
Mais c'est pour ça que j'ai du mal à lire des trucs "tes parents t'ont tellement désiré" "il faut les comprendre ils ont tellement souffert" etc... pour moi ça c'est du vent, des c*nneries. C'est peut être valable pour d'autres et je l'espère, tant mieux mais pour nous non. Avoir des enfants pour eux c'était juste un "défi" surtout pour ma mère pour se prouver qu'ils étaient plus forts que la nature, une expérience, une manière de s'affirmer face à leurs familles. Ma mère un jour nous a dit "vous êtes mes petites merveilles, des petits anges, des petits miracles " ... on avait au moins 16ans, je l'ai envoyée chi*r. Pourquoi dire ce genre de c*nneries alors qu'à côté c'est une mauvaise mère? Parce que je ne suis pas un objet dont on fantasme l'acquisition, je ne suis pas un objet de collection, je ne suis pas un "défi relevé", je ne suis rien de ça! Je suis juste moi. Je me suis comporté comme tout enfant, je leur ai vomi dessus, j'ai fait des bêtises d'ados comme tout le monde, faut pas croire aux contes de fées hein ça existe pas. Je trouve ça insupportable toutes ces remarques mielleuses, ça m'écoeure, c'est tellement faux-cul. Parceque je vous garantie que le fait d'avoir soi-disant galéré pour nous avoir ça n'a pas fait d'eux des meilleurs parents, ça c'est ce qu'ils font croire aux parents pour les aider à garder le moral .
Ma mère a toujours exigé de nous qu'on devienne ce qu'elle avait prévu qu'on devienne : des médecins. Mon père lui s'est opposé à elle et nous a toujours soutenu/aidé dans nos choix. Quand j'ai été diplômée elle ne m'a pas dit félicitations elle m'a dit "tu vois t'es assez intelligente pour devenir médecin". D'ailleurs même maintenant elle m'envoie des emails avec des liens sur comment se reconvertir en médecin ou elle espère toujours qu'à défaut je sois au moins "femme de" médecin. Parce qu'elle me voit certainement encore comme sa petite chose. Du coup je l'évite, et je suis bien plus tranquille !!! Quand à mon père je n'ai que très peu de contacts, même maintenant il ne sait toujours pas comment se comporter avec nous. Pourtant c'est notre père, rien de compliqué, mais il n'a pas fini de souffrir a priori.
Revenir en haut Aller en bas
lauloowhh
Les petites châtaignes.
Les petites châtaignes.


Féminin
Lion Coq
Nombre de messages : 729
Age : 35
Date d'inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Pomme sous Chirac   Ven 5 Sep 2014 - 16:13

Je crois, mais je ne suis pas psy, que ton problème va au-delà de ta conception. Ton animosité remonte même à avant cette découverte. Je ne te connais pas, ne suis pas beaucoup plus âgée que toi (je veux dire que tu es aussi adulte que moi), je n'ai donc pas vraiment de conseil à te donner, mais tu devrais en parler à quelqu'un, et surtout trouver le moyen de crever l'apsé avec ta mère, mais aussi ton père et ton frère et ta soeur.

J'ai aussi eu une phase très amère avec ma mère (moins sévère que toi tout de même), et je comprend bien que ça doit te bouffes la vie. On s'est bien pris la tête pendant des mois, jusqu'à l'explication finale quand chacune a essayer de comprendre l'autre.

Désolé si mes propos t'on semblé trop mielleux, je ne suis pourtant pas du genre à faire dans le mélo. C'était juste mon ressenti.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pomme sous Chirac   Ven 5 Sep 2014 - 17:50

J'ai déjà vu une psy qui m'a dit que j'étais très objective sur la situation de ma famille et que je n'avais du coup pas besoin d'elle. Tous les conseils qu'elle m'a donné je les avais déjà appliqués. J'ai déjà discuté de tout cela avec une assistante sociale, une juriste, un autre psy...
j'ai su m'entourer, je règle mes problèmes moi-même et on me dit que je fais preuve d'une grande résilience donc je ne pense pas être à plaindre.
Le grand conseil que tout le monde me donne et que j'ai déjà appliqué depuis un certain temps c'est de vivre ma vie, et de me préserver de cette famille toxique en restant à bonne distance.
Il n'y a pas d'abcès à crever je leur dit déjà tout ce que j'avais à dire. L'an dernier j'ai même fait plein de démarches pour soutenir mon père et "l'aider" à enfin s'affirmer face à ma mère. J'ai même pris RDV pour lui et moi un psy pour l'accompagner et que le 1er pas soit moins difficile, et il a toujours tout refusé en bloc. D'ailleurs suite à cela les psys m'ont dit qu'il trouvait certainement une certaine complaisance dans ce que je perçois comme de la souffrance. Bon, soit. Donc dernièrement je lui ai dit que s'il préférait rester dans la souffrance je ne pouvais rien faire de plus pour lui, mais surtout qu'il assume ses choix et qu'il ne vienne plus chouiner en se plaignant de sa vie auprès de moi.

Ce que je trouve énervant c'est qu'on plaint beaucoup les parents. Les parents ces pauvres personnes qui ne peuvent pas procréer, mais pensez aux enfants aussi. Réellement. Moi je n'ai rien demandé à personne et quand mes parents m'ont dit un jour "t'es bien contente d'être en vie" euh ben en fait moi j'ai rien demandé !! Si je n'étais pas née mon père aurait peut être assumé un divorce et il aurait peut être été heureux ? Et puis moi j'aurais pas eu cet espèce de poids sur le dos, cet espèce d'obligation implicite de devoir remercier mes parents pour leur investissement émotionnel et physique, et d'être à la hauteur de leurs espérances.

Encore une fois je parle de mon vécu et uniquement du miens.
Revenir en haut Aller en bas
lauloowhh
Les petites châtaignes.
Les petites châtaignes.


Féminin
Lion Coq
Nombre de messages : 729
Age : 35
Date d'inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Pomme sous Chirac   Ven 5 Sep 2014 - 18:06

Donc on ne devrait pas avoir d'enfant au cas où ceux ci le vivrait mal? Comme une femme trop fusionnelle ne devrait pas au risque d'etouffer son enfant? Ou une aveugle parce qu'elle risque de lui donner trop de responsabilité par procuration? Ne pas adopter non plus? Avorter si l'enfant est porteur d'une maladie, meme si on ne sait pas si il developpera la maladie, au cas où il nous le reprocherait? Ne pas faire de 2 eme pour qu'il soit toujours le centre du monde?

Je ne te suis pas.

On vit tous avec des bagages plus ou moins lourd. Les enfants nés du don ont une possibilité de plus, parmi des milliers d'en vouloir a leur parent.
Ce que tu exprimes n'est pas general mais tres personnel en effet.

Ma soeur a ete adopté, mon beau-frere et ma belle soeur egalement. Lorsque nous avons fait les demarches en parallele des fiv, l'assistante sociale faisait egalement une generalité. Les adoptés etaient a son sens tous depressifs. Pourtant apres interrogatoire aupres des principaux interessés, il ne le sont pas.

Revenir en haut Aller en bas
tchiquiboum
Les petites châtaignes.
Les petites châtaignes.


Féminin
Bélier Serpent
Nombre de messages : 1455
Age : 39
Date d'inscription : 18/02/2014

MessageSujet: Re: Pomme sous Chirac   Ven 5 Sep 2014 - 19:13

Salut Tricelie!
Je trouve ton parcours de vie familial plutôt triste et compliqué... J'en suis désolée.
En tant que femme stérile je ne suis pas dans l'auto-apitoiement. Jamais; j'ai horreur de ça.
Je ne crois pas que galerer pour avoir un bébé ferra de moi une meilleure mère... Je n'en ai pas la prétention mais une chose est sûre mon/mes enfants ne naîtront pas par hasard. Ils sont attendus. Pour autant je n'ai aucune exigence ou attente vis à vis d'eux. Je souhaite juste les rendre heureux. Je l'espère plus que tout.
Je pense beaucoup à eux et ça provoque en moi doutes, culpabilité, anxiété à l'idée de mal m'y prendre.... Mais je sais que je ferai de mon mieux. La stérilité on ne la choisit pas. Devrait-on pour autant renoncer à avoir des enfants? Dans ce cas on devrait empêcher aussi les alcooliques, les violents, les idiots, les incultes, etc? Etc???
Désolée pour ma provoc ! Je suis de ton côté Tricelie. Lauloowhh aussi. Mais tes propos sont un peu rudes par moments je trouve...
Bonne soirée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pomme sous Chirac   Sam 6 Sep 2014 - 9:35

lauloowhh a écrit:
Donc on ne devrait pas avoir d'enfant au cas où ceux ci le vivrait mal? => Pas forcément, chaque adulte majeur est libre de faire ce qu'il veut de toute façon, fais ton choix en tenant compte de cette possibilité et assume-le pleinement, c'est mon avis.
Comme une femme trop fusionnelle ne devrait pas au risque d'etouffer son enfant? => personnellement j'ai toujours été contre les mères trop fusionnelles ça me paraît évident que ça n'apportera rien de bon à l'enfant Ou une aveugle parce qu'elle risque de lui donner trop de responsabilité par procuration? => là je pense que tu t'égares je vois pas le rapport ? Une mère aveugle n'est pas forcément dépendante il suffit d'ajuster le quotidien, surtout s'il y a un(e) conjoint(e) c'est pas si compliquéNe pas adopter non plus? => mmmhh ? décidément j'ai perdu le fil de ta pensée je ne te suis plus ...Avorter si l'enfant est porteur d'une maladie, meme si on ne sait pas si il developpera la maladie, au cas où il nous le reprocherait? => pourquoi tu parles de maladie , ça n'a rien à voir ?Ne pas faire de 2 eme pour qu'il soit toujours le centre du monde?=> je me suis si mal exprimée que cela , pour que tu ne me comprennes pas à ce point ? Non au contraire les bébés roi c'est atroce ce sont des futurs tyrans y'a rien de pire !!! Au contraire je trouve qu'il ne faut pas faire de différence entre les enfants peu importe leurs différences/milieux sociaux/génétique/richesse/couleurs de cheveux/etc ...

On vit tous avec des bagages plus ou moins lourd. Les enfants nés du don ont une possibilité de plus, parmi des milliers d'en vouloir a leur parent.
Ce que tu exprimes n'est pas general mais tres personnel en effet. => J'ai jamais dit le contraire je l'assume et encore une fois je vous encourage à aller chercher d'autres "témoignages" pour vous faire des avis plus fiables.

Ma soeur a ete adopté, mon beau-frere et ma belle soeur egalement. => c'est merveilleux l'adoption , tous les voisins/camarades/amis adoptés que j'ai eus paraissaient tous heureux. Cela n'empêche qu'ils ont tous voulus retourner sur les traces de leur enfance , et d'ailleurs ils ont eu l'approbation de leurs parents adoptifs et toutes les familles le vivaient très bien.Lorsque nous avons fait les demarches en parallele des fiv, l'assistante sociale faisait egalement une generalité. Les adoptés etaient a son sens tous depressifs. => Parceque c'était une idiote qui ne sortait pas de son bureau et qui avait des préjugés plein la tête, pour une AS c'est pas très pro !Pourtant apres interrogatoire aupres des principaux interessés, il ne le sont pas. => Il ya des dépressifs et des heureux, comme partout


Je sais bien que je suis trash et provocante, bien sûr c'est un peu exprès. Je ne veux pas vous blesser. J'espère simplement à travers mon "témoignage" (je n'aime pas ce mot, mais j'en trouve pas de mieux) vous aider dans votre réflexion à voir les choses sous différents angles, et ainsi vous conforter dans votre décision ou même vous en dissuader peu importe, mais au moins vous éclairer encore un peu plus sur le sujet, et que vous soyez absolument convaincu(e)s lorsque vous prendrez vos décisions. Est-ce que vous pensez toutes et tous ici savoir tout du don de gamètes et de ses dérives aussi ? Pour info j'ai fait beaucoup de recherches ses derniers jours et ce que j'ai appris m'a vraiment sidérée/écoeurée et choquée.
Par exemple j'ai appris d'après un article du journaliste Antoine Colletta que certains prisonniers dans les années 1970-80 avaient eu recours à la PMA (jusque là rien de particulièrement choquant) pour avoir un enfant avec leur compagne extérieure à la prison. Et le CECOS du Kremlin Bicêtre acceptait de faire la manip et les spermatozoïdes "en surplus" ont été donnés au CECOS. Sauf que biensûr les parents demandeurs n'ont jamais été informés que ces gamètes venaient d'un prisonnier. Références : témoignage du Dr Pierre Jouannet dans l'article du journal Libération du 26 juin 2012 "Fecondation intra-muros", recueilli par Sonya Faure. Et témoignage de Roger Henrion, bulletin de l'Académie de médecine, 2012, 196, n°7, pages 1397-1421,séance du 23 octobre 2012.
Personnellement j'ai été choquée que cela ne soit pas dit aux parents, après ils auraient eu le choix d'accepter ou non, mais non on a choisi à leur place. Et ça qui le sait ??
J'ai appris aussi que certains CECOS mélangeaient les spermes ...
Et j'ai appris aussi que comme tout est anonyme bien sûr personne ne peut demander à vérifier quoi que ce soit et qu'ils sont donc totalement libres de manipuler les "paillettes" comme bon leur semble.

Bref, ce que je découvre me dégoûte de plus en plus (pas sûr qu'à l'étranger ça soit mieux surveillé, puisque certains CECOS importent du sperme, comment surveiller ? )
Revenir en haut Aller en bas
lauloowhh
Les petites châtaignes.
Les petites châtaignes.


Féminin
Lion Coq
Nombre de messages : 729
Age : 35
Date d'inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Pomme sous Chirac   Sam 6 Sep 2014 - 9:50

Je fais la même chose que toi Tricelie, je force le trait. Very Happy

Oui, on le fait en connaissance de cause, oui, on le sait qu'il y a des dérives. Comme partout, je n'irais plus voter non plus dans ce cas là (et pour aucun parti politique).
On retourne toutes le problème dans tous les sens.

Et non je n'ai aucun regret.

Pour l'adoption ça dépend des enfants, chez nous, aucun n'a envie de chercher ses origines. Comme quoi... Coup de bol ou famille heureuse?!

Bref.

Bon weekend.
Revenir en haut Aller en bas
Laelys
♫♫♫♫ Admin ♫♫♫♫


Féminin
Sagittaire Coq
Nombre de messages : 2064
Age : 35
Date d'inscription : 05/10/2010

MessageSujet: Re: Pomme sous Chirac   Sam 6 Sep 2014 - 10:36

Qu'est ce que tu ferais si tu connaissais l'identité du donneur ?

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-
Deux petites filles : Cassandre (11 ans) et Lilwenn (7 ans)
Un don en 2006
Un don en 2012
Expatriation au Sénégal, je suis une vieille pomme !
Revenir en haut Aller en bas
tchiquiboum
Les petites châtaignes.
Les petites châtaignes.


Féminin
Bélier Serpent
Nombre de messages : 1455
Age : 39
Date d'inscription : 18/02/2014

MessageSujet: Re: Pomme sous Chirac   Sam 6 Sep 2014 - 12:07

Salut!
Biensûr qu'on se pose des questions!! Encore heureux! Nous ne sommes pas complètement inconscients!
Pour ma part je m'en pose tous les jours depuis que je suis diagnostiquée en IO.
Les dérives m'inquiètent++++
Il y en a eu . Bcp. Il y en aura encore. Ou pas. J'espère avoir de la chance. Je sais qu'on doit être vigilant mais hélas on ne maitrise pas grand chose nous.

Je vois aussi des familles heureuses.

!!Toutes les familles dont un des parents est stérile ne sont pas pathologiques ou toxiques. Fort heureusement!
Et toutes les familles fertiles ne sont pas saines, loin de là.
Bonne journée!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pomme sous Chirac   Sam 6 Sep 2014 - 18:11

lauloowhh a écrit:

Pour l'adoption ça dépend des enfants, chez nous, aucun n'a envie de chercher ses origines. Comme quoi... Coup de bol ou famille heureuse?!
=> Ce n'est pas question de bol, famille heureuse ou malheureuse, ceux dont je parle étaient d'origine de Madagascar, et des Philippines, ils ont eu envie de voir à quoi ressemblaient ces pays, la vie là-bas, certaines ont retrouvés leurs frères/soeurs, ça ne nuit en rien à leur famille Française actuelle, ce n'est pas "une famille au détriment de l'autre" , ce n'est pas incompatible, au contraire c'est une richesse Very Happy tout le monde est content ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pomme sous Chirac   Sam 6 Sep 2014 - 18:22

Laelys a écrit:
Qu'est ce que tu ferais si tu connaissais l'identité du donneur ?
=> J'aimerais bien lui offrir un café/un thé /une pizza lol comme il veut, et lui poser des questions toutes simples sur sa généalogie et son don. Voir ses traits physiques et avoir une petite idée de ce que je transmettrais peut être à d'hypothétiques descendants. Est-ce que je lui ressemble ? Est-ce que ma soeur lui ressemble ? Est-ce qu'il a des cheveux raides ? Ou crêpus ? Est-ce qu'il a la peau mate ou au contraire claire et qu'il a des coups de soleil chaque été ? est-ce qu'il fait 1m50 ou 1m70 ? Est-ce qu'il aime le sport ? Est-ce qu'il est curieux ? Quelles sont ses passions ?
Qu'est-ce qui l'a incité à faire un don ? Est-ce qu'il sait si ces dons ont porté leurs fruits et est-ce qu'il a une idée de combien de descendants il a ? Plutôt des femmes ou des hommes ? Est-ce qu'il regrette ce/ces don(s) ? Est-ce qu'il est indifférent ?

Ca pourrait très bien être une unique rencontre pour répondre à nos questions respectives et c'est tout.
Revenir en haut Aller en bas
Laelys
♫♫♫♫ Admin ♫♫♫♫


Féminin
Sagittaire Coq
Nombre de messages : 2064
Age : 35
Date d'inscription : 05/10/2010

MessageSujet: Re: Pomme sous Chirac   Sam 6 Sep 2014 - 18:25

Et si lui, pour une raison qui lui est propre, ne souhaite pas te rencontrer ?

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-
Deux petites filles : Cassandre (11 ans) et Lilwenn (7 ans)
Un don en 2006
Un don en 2012
Expatriation au Sénégal, je suis une vieille pomme !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pomme sous Chirac   Aujourd'hui à 11:26

Revenir en haut Aller en bas
 
Pomme sous Chirac
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pomme sous Chirac
» Le fruit défendu, la pomme ?
» commande dendrogramme sous R
» extraire sous SAS
» Graphiques sous R?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A L'OMBRE DU FIGUIER :: Une petite présentation pour bien commencer.-
Sauter vers: